Cigarette électronique : quel avenir pour les vapoteurs ?

Rédigé par Stéphanie - - 1 commentaire

La cigarette électronique est un dispositif destiné à aider les fumeurs au sevrage. Cependant, jusqu’à présent, son efficacité n’a pas encore été prouvée. C'est pourquoi les médecins préconisent d’autres alternatives à ses patients !


La cigarette électronique, interdite en publicité ?

Évidemment ! Puisque la publicité sur les tabacs est interdite, celle de la cigarette électronique en est de même. Dans ce premier point, qui est un atout fondamental pour accroitre le chiffre d’affaires, il existe déjà un frein !

De plus, les règlementations sur la commercialisation sont plus restreintes. En effet, au niveau du contenu, la dose maximale que peut contenir un flacon est de 10 ml.

En outre, la mise sur le marché d’un nouveau liquide cigarette electronique peut coûter très cher à l’entreprise, contrairement aux cigares, où le montant à payer est fixé à 125€ par nouvel emballage. Même à ce point, la vente du tabac, grâce à cette grande différence prend de l’essor, permettant ainsi aux autres sociétés de limiter la production des e-cigarettes.

La vente : une stagnation de la demande ?

L’année dernière, les fabricants ont constaté une baisse du nombre de revendeurs de cigarette électronique. Or, la courbe d’achat reste le même. La cause est peut-être la suivante : étant un nouvel article, de nombreuses personnes ont succombé à la tentation. Mais après quelques mois d'essai, ils ont réussi à arrêter de fumer. Dans le cas contraire, ils ont préféré reprendre leur habitude en fumant du tabac.

De même, grâce aux réseaux sociaux et à l’internet, l’accès devient plus facile, et les achats en ligne gonflent, notamment pour un liquide cigarette électronique. En outre, le produit attire de nombreux vapoteurs depuis sa mise en vente sur le marché.

Ce qui a créé un grand frein sur la vente est l’apparition de plusieurs sous-entendus que « l’e-cigarette est très nocive pour la santé ». Certains professionnels osent même exposer qu’elle est plus dangereuse qu’un tabac. Et ces affirmations médiatisées a sali la réputation des producteurs, à tel point que même après des contredire, le mal est fait !

Un coup de pouce bénéfique pour l’e-cigarette ?

Eh oui ! Après tant d’attaques contre la cigarette electronique, des médecins ont proclamé l’inoffensivité de celle-ci par rapport aux tabacs. D’ailleurs, ils n’ont pas omis un seul détail pour démontrer qu’il est préférable d’opter pour cette dernière :

·         la quantité de nicotine : contrairement aux tabacs, la dose de nicotine est réglable, selon le besoin du vapoteur. De la sorte, vous pourriez choisir entre 6, 12 ou 18 mg. Certes, d’autres liquides ne contiennent point de la nicotine

·         les différents types de saveurs : gout fruité, tabac, sucré, chocolaté, etc. D’ailleurs, certains disposent d’un arôme naturel pour donner plus d’exotisme et de sensation aux vapoteurs

·         l’autonomie de la batterie : selon la marque, certains peuvent durer des heures, pour pouvoir vapoter n’importe où

·         etc.

Mais en tout cas, ce produit demeure une cigarette, et donc, il aura toujours des effets secondaires sur l’organisme, en fonction des doses prises. Plus d'informations sur nicotech.fr .

Quelques idées pour Vivre en bonne santé

Classé dans : Santé - Mots clés : aucun

1 commentaire

#1  - evaps a dit :

Merci Stéphanie pour cet article sur la e-cigarette, je partage sur les réseaux

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot eeeh ? :